Treatments for important dermatology disorders

Le projet S’KIN, de nouvelles perspectives dans le traitement des désordres cutanés

2016-10-26

L’innovation dermo-cosmétique grâce aux biomimétiques

Le projet S’KIN porté par Dermadis (Archamps, 74) fait partie des 60 projets sélectionnés suite au 21ème appel à projets du FUI-Régions. Le projet a été labellisé par le pôle de compétitivité Cosmetic Valley et co-labellisé par Lyon Biopôle, et sera financé par BPI France ainsi que le Conseil Régional ARA et le Conseil Régional IDF. S’KIN est un projet de recherche et développement dans le domaine de la cosmétique humaine. Il se caractérise par un degré d’innovation élevé et un consortium de partenaires aux expertises complémentaires, qui permettront à ce projet d’être mené à bien dans des délais en adéquation avec la demande des marchés visés (produits de soin et de réparation de la peau) et de se positionner très avantageusement face à la concurrence internationale

 

L’objectif du projet consiste à développer par biotechnologie des ingrédients anti-protéases pour plusieurs désordres cutanées communs liés à une anomalie de la couche cornée de la peau, et relevant du domaine de la cosmétique : peau sèche atopique, peau prurigineuse, peau à tendance acnéique, couperose et rosacé, irritations cutanées, dermite et pellicules séborrhéiques, peaux sensible et réactive. Le segment du marché cosmétique visé par le projet S’KIN est très porteur, car il vise à répondre à une préoccupation et demande croissante des consommateurs, quelque soit les zones géographiques (Europe, Amérique, Asie).

 

A ce jour, des produits anti-protéases sont présents sur le marché mais les actifs utilisés présentent une activité encore trop faible pour porter une revendication forte. Le projet S’KIN permettra le développement d’ingrédients actifs à activité forte. Leur valorisation pour la cosmétique humaine utilisera de nouveaux outils d’instrumentation. Le porteur du projet Dermadis apportera aux autres partenaires sa connaissance de ces ingrédients.

 

Le partenariat associe 4 acteurs privés (Bio-EC, Chimex, Dermadis, Labo-BF) et un partenaire public (Université de Cergy-Pontoise) qui, par leurs compétences complémentaires en termes de recherche et de capacité industrielle, sont à même de mener à bien les objectifs du projet. 

Ok